* WALTENHEIM * France (Haut-Rhin)
*   WALTENHEIM  *France (Haut-Rhin)

Secrétariat Mairie:

Gabrielle PICQUET

8 rue Principale

Tél. 03.89.81.53.50

Fax. 03.89.83.97.99

mairie.waltenheim68@wanadoo.fr


Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire de contact en ligne.

Le village

Les habitants en 1949

de gauche à droite en commençant par le fond:

l'instituteur Pierre GMEINER, Pierre FRIES, Roger GRAUSS, Alphonse SCHWOB,

Jean- Claude FOLTZER, Lucie Anne MEYER, Marthe DEMARK,

Gérard DEMARK, Gérard FRIES, Marcel FRIES, Yvonne GRAUSS, Alice KESSLER, Violette FRIES,

Marcel FOLTZER, Jean-Pierre MINERY, Gilbert KESSLER, Claude KESSLER,

Jean-Louis ODDOLAY, Rose-Marie ODDOLAY Marie-Louise MINERY, Erna FRIES,

Rose-Marie VOGT

Les habitants en 1937

Les habitants en 1915

Nombre d'habitants : La population de Waltenheim a plus que doublé en près de deux siècles, le nombre d’habitants passe de 207 en 1806 à 505 en 1999, soit une densité de 218 habitants au km². Depuis 1990, la commune a gagné 148 habitants. En vingt-quatre ans, depuis 1975, la commune a gagné 332 habitants.


 
Situation géographique : Waltenheim est situé à 285 mètres d’altitude dans le département du Haut-Rhin et dans l’arrondissement de Mulhouse. Waltenheim fait partie du canton de Sierentz qui compte vingt et une communes et dont le chef-lieu est Sierentz.

 

Le village est implanté près de la voie romaine qui menait de LAUGITZEN à KEMBS, en contrebas d'une colline loessique du JURA finissant et dominant la jonction de plusieurs ruisseaux venant l'un de

 GEISPITZEN au nord, les deux autres de KOETZINGUE à l'ouest.

 

Cette confluence à l'est du village s'explique par la présence de deux carrières qui font apparaître la structure du sous sol.

 

* l'une qui était en face de l'ancien moulin, présente sous 2 mètres de limon, 5 mètres de marne et 2 mètres de gros bancs de pierre calcaire.

 

* l'autre à droite de la route vers GEISPITZEN, est divisée par une faille séparant le «Haustein» à l'ouest de la «Molasse» à l'est.

 

Historique de Waltenheim

Les premières traces du nom WALTENHEIM remontent à 1135, c'était le nom d'une famille noble de BÂLE. BURCARD de WALTENHEIM. 

 

  * En 1533 le village est mentionné comme lieu dit. En 916 ADABERO premier évêque de Bale fit don du domaine supérieur de SIERENTZ à son parent RENNO, fondateur du couvent d' EINSIEDLEN (suisse) outre des biens dans d'autres localités de la région, notamment WALTENHEIM.

 

Les Abbayes de St GALL et d'EINSIEDELN y cultivaient leurs vignes. Le vin de WALTENHEIM fit le délice des moines  de MAYENNE jusqu'à ENGELBERG (suisse).

 

Leurs vins s'importaient jusqu'aux portes de LUCERNE.

Une famille de nobles résidant à BALE se disait détentrice du titre de noblesse de WALTENHEIM, ainsi en l'année 1215 Otto de WALTENHEIM figure en qualité de témoin dans un acte authentique suivant lequel Frédéric Premier comte de FERRETTE fait donation au couvent de LUCELLE d'une maison sise à ALTKIRCH après que BURCARD de WALTENHEIM eut déjà été cité comme témoin dans l'acte authentique de la création du chapitre de l'église de GOLBACH. Cette famille nobiliaire est souvent mentionnée dans la chronique de BALE. Ainsi, nous apprenons que le jour de la Saint Henry en 1454 lors de la visite de Philippe, Duc de Bourgogne à BALE, eut lieu un tournoi au cours duquel Jean WALTENHEIM fut mortellement blessé.

   * En 1756 le prévôt Joseph Jérôme BIAN inaugura une filature de coton près de WALTENHEIM

   * En 1804 le village avec 216 habitants possédait déjà une chapelle

   * En 1858 la chapelle dédiée aux Saints Pierre et Paul est agrandie en l'Eglise Victor KEGEL, l'instituteur fit don de l'unique cloche, plus tard en 1952 l'Eglise a reçu son campanile si remarquable pour accueillir sa deuxième cloche.

 

La plus ancienne maison date de 1598 L'ancien moulin à farine situé à l'extérieur du village était en activité de 1672 au milieu du 19ème siècle. Il existait aussi un moulin à huile des années 1681 qui porte encore la date et l'emblème du meunier sur le poteau du pignon.

 

La maison de la famille MULLER datant de 1680 est restituée dans l'état d'origine. Elle se trouve à l'Ecomusée d'Alsace. Une autre des années 1685 a une fenêtre en triplet a chambranle saillant sculpté qui a pu être une maison de notable ou d'un receveur de la dîme.

 

En 1973 René STAMPFLER maire du village adopta l'ancien blason de la famille des nobles de WALTENHEIM. Plusieurs manuscrits font état de cette famille très influente, notamment un parchemin de 1455 authentifié par des  sceaux dons celui aux armes de Hans de WALTENHEIM.

 

Ce blason figure dans un armorial de 1699, conservé au Staatarchiv de

BALE.

 

Pendant la guerre des Bâlois contre les Autrichiens en 1455, WALTENHEIM fut réduit en cendres, pour être à nouveau rançonné et pillé en1499.

 

 

En septembre 1939 les habitants de WALTENHEIM ont été évacués à MANT dans les Landes. Fin octobre 1939, lors de la construction de la ligne Maginot, un habitant fait la découverte d'un pot de terre  contenant 45 pièces d'or, il s'agissait en grande partie de monnaies épiscopales des 15ème  et 16ème siècle de FRANCFORT, COLOGNE, TREVES et BALE et quelques pièces plus anciennes dont des florins en or de l'Empereur  Frederic le Beau (1286-1330)

 

WALTENHEIM a également son héros de la deuxième  guerre mondiale Joseph KEMLER, un enfant du village et héros de la résistance.

  

Daniel  BRUCKERT