* WALTENHEIM * France (Haut-Rhin)
*   WALTENHEIM  *France (Haut-Rhin)

Secrétariat Mairie:

Gabrielle PICQUET

Anne-Laure PILLAUD

8 rue Principale

Tél. 03.89.81.53.50

 

mairie.waltenheim68@wanadoo.fr

 

Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire de contact en ligne.

La synthèse des risques majeurs

Document d'information des risques majeurs
DICRIM WALTENHEIM 2015.pdf
Document Adobe Acrobat [998.5 KB]

INFORMATION PREVENTIVE SUR LES RISQUES MAJEURS

 

Face aux risques recensés sur notre commune d’après le DDRM* et afin d’assurer à la population un maximum de sécurité, il est nécessaire de développer une information préventive.

Informée sur les phénomènes, leurs conséquences et les mesures pour s’en protéger et en réduire les dommages, elle sera ainsi moins vulnérable.

Aussi, ce compte-rendu du DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs) élaboré par le Maire et également consultable en sa totalité en mairie, recense les mesures de sauvegarde répondant aux risques naturels et technologiques majeurs sur le territoire de la commune.

 

Notre commune est soumise à :

 

ð 3 risques naturels:

  • le risque sismique – zone 4 (sismicité moyenne)

  • le risque inondation (débordement/coulée d’eau boueuse)

  • le risque mouvement de terrain (cavités souterraines hors mines/phénomène de retrait-gonflement d’argile)

    ð divers: - le risque nucléaire

     

QUE FAIRE EN CAS DE SEISME :

 

En situation normale, il est utile de repérer les points de coupure de gaz, de l’eau et de l’électricité dans son habitation, de fixer les appareils et les meubles lourds, de s’équiper d’une radio portable, d’une lampe de poche, d’une trousse de secours.

 

Que faire en cas de séisme ?

Ø à l’intérieur : se mettre à l’angle d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous des meubles solides, s’éloigner des fenêtres.

Ø à l’extérieur : s’éloigner de ce qui peut s’effondrer (bâtiments, ponts, fils électriques) à défaut s’abriter sous un porche.

Ø En voiture : s’arrêter si possible à distance des constructions et de fils électriques et ne pas descendre avant la fin de la secousse.

Après la 1ère secousse, se méfier des répliques :

Ø Ne pas prendre les ascenseurs pour quitter un immeuble.

Ø Vérifier l’eau, le gaz, l’électricité : en cas de fuite, ouvrir les fenêtres et les portes, quitter le bâtiment et prévenir les autorités.

Ø Prendre contact avec ses voisins qui peuvent avoir besoin d’aide.

 

Consignes générales :

 

Ø Respecter les consignes données par les autorités

Ø Ecouter la radio (France Bleu (102.6 MHz), Radio Dreyeckland (104.6 MHz))

Ø Ne pas téléphoner : laissez les lignes libres pour les secours.

Ø Ne pas fumer (risque d’explosion)

 

 

 

 

* DDRM (Dossier Départemental des Risques Majeurs) : document élaboré par le Préfet, destiné à l’information des maires et du grand public, ayant pour but de recenser, par commune, les risques majeurs (naturels et technologiques) connus.

 

 

QUE FAIRE EN CAS D’INONDATION:

 

Pendant la montée des eaux :

Ø s’informer par radio ou auprès de la mairie de la montée des eaux.

Ø boucher toutes les ouvertures basses de la maison.

Ø couper le gaz et l’électricité.

Ø monter à l’étage avec les documents utiles, de l’eau et de la nourriture.

Ø éviter de téléphoner, laisser les lignes libres pour les secours.

Ø respecter les consignes données par les autorités.

Ø éviter de circuler, ne pas chercher vos enfants, l’école s’en occupe.

Ø ne jamais s’engager sur une aire inondée à pied ou en voiture, les obstacles ne sont pas visibles (plaques d’égouts enlevés, lit de la rivière…).

Ø se tenir prêt à évacuer votre maison si nécessaire.

 

Après la crue :

Ø aérer et nettoyer les pièces, désinfecter si nécessaire à l’eau de javel.

Ø ne rétablir le courant électrique qui si l’installation est sèche.

Ø chauffer dès que possible.

 

 

QUE FAIRE EN CAS DE MOUVEMENT DE TERRAIN :

 

Avant :

Ø s’informer des risques encourus et des consignes de sauvegarde.

Pendant:

Ø fuir latéralement, ne pas revenir sur ses pas.

Ø gagner un point en hauteur, ne pas entrer dans un bâtiment endommagé.

Ø dans un bâtiment, s’abriter sous un meuble solide en s’éloignant des fenêtres.

Après :

Ø s’éloigner de la zone dangereuse, évaluer les dégâts et les dangers, informer les autorités.

 

 

QUE FAIRE EN CAS D’INCIDENT NUCLEAIRE :

 

Ø avant : la première consigne est la mise à l’abri ; l’évacuation peut être commandée secondairement par les autorités (radio ou véhicule avec haut-parleur)

Ø pendant :

agir conformément aux consignes :

              - si l’on est absolument obligé de sortir, éviter de rentrer des poussières radio-actives dans la pièce confinée (se protéger, passer par une pièce tampon, se laver les parties apparentes du corps, et changer de vêtements)

              - en matière de consommation de produits frais

              - en matière d’administration éventuelle d’iode stable

dans un cas peu probable, d’irradiation : suivre les consignes des autorités, mais toujours privilégier les soins d’autres blessures urgentes à soigner

dans le cas d’une contamination, suivre les consignes spécifiques                       

 

 

SYSTEME D’ALERTE DES POPULATIONS

 

En cas de phénomène naturel ou technologique majeur, la population doit être avertie par un signal d’alerte, identique pour tous les risques. Ce signal correspond à la modulation FEU  basé sur une période de 3 cycles de 15 secondes et séparées par des intervalles de 5 secondes, d’un son modulé en amplitude ou en fréquence.

 

La sirène de Waltenheim se situe sur le toit de la mairie.

 

Lorsque le signal d’alerte est diffusé, il est impératif de se confiner et de se mettre à l’écoute des radios ayant passé convention avec la préfecture du Haut-Rhin :

 

                                               France Bleu Alsace : 102.6 MHz
                                               Dreyeckland : 104.6 MHz

ou de regarder                        FRANCE 3 Alsace

 

Elles communiqueront les premières informations sur la catastrophe et les consignes à adopter.

Lorsque tout risque sera écarté pour les populations, le signal de fin d’alerte est déclenché. Ce signal consiste en une émission continue d’une durée de 30 secondes d’un son en fréquence fixe.

En cas de danger, le Maire peut faire procéder à l’évacuation de la population menacée :

Lieux de regroupements choisis Lieux d’accueil/d’hébergements choisis : salle polyvalente

 

Les consignes individuelles de sécurité

 

En cas de catastrophe naturelle ou technologique, et à partir du moment où le signal national d’alerte est déclenché, chaque citoyen doit respecter des consignes générales et adapter son comportement en conséquence.

Cependant, si dans la majorité des cas ces consignes générales sont valables pour tout type de risque, certaines d’entre elles ne sont à adapter que dans des situations spécifiques.

Aussi, est-il donc nécessaire, en complément des consignes générales, de connaître également les consignes spécifiques à chaque risque.

 

Avant

Ø prévoir les équipements minimums :

Ÿ radio portable avec piles

Ÿ lampe de poche

Ÿ eau potable

Ÿ papiers personnels

Ÿ médicaments urgents

Ÿ couvertures, vêtements de rechange

Ÿ matériel de confinement

Ÿ réserves de nourriture

 

Ø s’informer en mairie :

Ÿ des risques encourus

Ÿ des consignes de sauvegarde

Ÿ des plans d’intervention

 

Ø organiser :

Ÿ le groupe dont on est responsable

Ÿ discuter en famille des mesures à prendre si une catastrophe survient (protection, évacuation, points de ralliement)

 

Ø simulations :

Ÿ y participer ou les suivre

Ÿ en tirer les enseignements

Pendant

Ø évacuer ou se confiner en fonction

de la nature du risque

 

Ø s’informer, écouter la radio

 

Ø informer le groupe dont on est

   responsable

 

Ø ne pas aller chercher les enfants

  à l’école

 

 

Après

 

Ø s’informer : écouter la radio et

respecter les consignes données par

les autorités

 

Ø informer les autorités de tous

dangers observés

 

Ø apporter une première aide aux

voisins, penser aux personnes

âgées et handicapées

 

Ø se mettre à la disposition

des secours

 

Ø évaluer les dégâts, les points

dangereux et s’en éloigner